Hémospermie, du sang dans le sperme : pourquoi faut-il s’inquiéter ?

Si vous observez du sang dans votre sperme, il est tout à fait normal que vous soyez inquiet. Tout comme le cas du sperme jaune, ce n’est pas normal et on a tendance à tout de suite imaginer le pire. Néanmoins vous allez voir que bien souvent, ce n’est pas grave du tout. Bien entendu ne vous en tenez pas à la lecture de cet article, et consultez votre médecin. Il pourra effectuer un diagnostic complet, vous rassurer et répondre à toutes vos questions.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, rappelons brièvement quelques aspects du sperme. Lorsqu’il est produit dans les bonnes conditions, il est de couleur blanchâtre et d’aspect plutôt visqueux. Son pH est alcalin, sa température tourne autour de 37°C et la quantité que vous éjaculez varie entre 1,5 et 4,5 ml. La composition du sperme est en grande majorité constituée d’eau, de liquides séminaux et de spermatozoïdes.

Une alimentation saine, la pratique d’un sport ainsi qu’une vie sexuelle épanouie sont autant de facteurs qui contribuent à avoir plus de sperme, tout comme améliorer sa qualité.

Diagnostic de l’hémospermie.

Hémospermie est le nom médical donné à la présence de sang dans le sperme. Elle se caractérise généralement par un sperme teinté de rouge mais dans certain cas le sperme peu prendre une couleur intense, rouge ou brune. Parfois, elle est ponctuelle et le patient n’observe pas systématiquement du sans dans son sperme. Dans d’autres cas, au contraire, la quantité de sang dans le sperme est constante ou en augmentation.

Attention, il ne faut pas confondre avec ce que l’on appelle l’hématurie. Dans ce cas le saignement est observé lors de la miction qui suit l’éjaculation. Le saignement concerne ici les urines et non le sperme. Si vous observez du sang dans votre sperme et dans vos urines, alors il peut s’agir d’un cas d’urétrorragie. Ici le saignement concerne l’urètre, canal commun à la miction et à l’éjaculation.

Important
Avant de vous inquiétez et d’aller chez le médecin, vérifiez que le sang que vous observez soit le vôtre. Il se peut que la pénétration ait occasionné de petites blessures chez votre partenaire. Ou que celle-ci ait ses menstruations.

Sang dans le sperme : les causes possibles.

Vous allez voir que dans la plupart des cas, le sperme dans le sang s’en va comme il est apparu et n’a aucune conséquence grave. Toutefois il se peut aussi que ce soit le signe d’une infection. C’est pour cela que si vous pensez avoir à faire à un cas d’hémospermie, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

hémospermie c'est quoi

Le plus souvent le sang dans le sperme est idiopathique.

Dans la grande majorité des cas, l’hémospermie n’a pas de cause connue. Autrement dit, le sang dans le sperme disparaît comme il est apparu, sans provoquer aucun autre symptôme. Généralement il s’agit tout simplement de petites vaisseaux qui se sont rompu. Notez toutefois que dans ce cas, la présence de sang dans le sperme ne dure pas. La plupart du temps 2 éjaculations suffises pour que le sperme reprenne sa couleur blanchâtre.

A moins que cela ne soit douloureux, vous pouvez essayer de vous masturber (doucement) afin de voir si le saignement persiste ou bien s’il a tendance à s’atténuer.

L’hémospermie comme signe d’une infection ou d’un kyste.

La présence de sang dans le sperme est le signe qu’un saignement a lieu dans l’un des organes du système urogénital. Et plus particulièrement, dans l’un de ceux qui interviennent dans la production de sperme, c’est à dire dans la prostate, les vésicules séminales et l’épididyme.

Il y a deux causes possibles pour expliquer ce saignement : soit il s’agit d’un kyste, soit il s’agit d’une infection. Dans 30 à 80% des cas, il s’agit d’une infection. Celle-ci peut aussi bien être d’origine bactérienne que viral. Le VPH (papillome humain) peut en être la cause, tout comme certaines maladies tropicales.

Notez toutefois que si le sang dans le sperme n’est pas accompagné de fièvre, il est peu probable qu’il s’agisse effectivement d’une infection.

Les causes rares.

Enfin, il existe toujours des cas très particuliers où un simple symptôme peut se révéler être le signe d’un cancer. C’est aussi le cas du sang dans le sperme qui peut être le signe d’un cancer de la prostate ou une tumeur. Mais rassurez-vous, c’est très rare. De plus dans ce cas vous observeriez d’autres types de symptômes comme une grande fatigue, des douleurs dans le bas ventre, une perte de poids etc.

Sang dans le sperme : que faire ?

Si vous observez du sang dans votre sperme, alors la première chose à faire est bien entendu d’aller voir votre médecin. Celui-ci pourra vous prescrire un examen complet afin de déterminer la cause du saignement.

A ce titre, il pourra vous demander de passer un examen cytobactériologique des urines. Il s’agit ici de rechercher les éventuels germes présents dans les urines afin d’écarter la possibilité de prostatite. Qui est une infection de la prostate. Mais avant de faire cet examen il est fort probable que vous deviez vous soumettre au toucher rectal. Bien que désagréable, celui-ci permet de donner une idée assez précise de l’état de la prostate.

Enfin, il pourra éventuellement vous proscrire une spermoculture, dans le cas où aucun traitement ne fonctionne et où les causes restent indéterminée. Notez que les hommes de plus de 40 ans seront certainement soumis à quelques examens supplémentaires afin d’écarter l’hypothèse du cancer de la prostate.

Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas que dans la plupart du temps le sang dans le sperme est due à la rupture d’un peut vaisseau. C’est sans gravité. Votre visite chez le médecin a simplement pour but de vous rassurer et de prévenir.

Leave a Reply